Les activités réalisées pendant le séjour

  • La forteresse d’Halden

La principale activité de la ville d’Halden reste la forteresse « Fredriksten Festning » datant des affrontements Norvégo-Danois. C’est une très belle forteresse à 40 minutes à pieds environ de la résidence étudiante Remmen. Elle se situe au sommet d’une colline et ne comporte aucun garde-fous, elle est relativement grande et non content d’abriter des structures militaires norvégiennes d’époque, elle offre un grand panorama sur la ville. La forteresse est également éclairée de nuit.

La forteresse d’Halden de nuit
  • Tromsø

Le premier grand voyage a été celui en direction de Tromsø, une des plus grandes villes située au-dessus du cercle polaire arctique et à environ 2000 km au nord d’Halden. Le principal but de ce voyage ayant été de profiter de l’hiver pour voir les fameuses aurores boréales. Tout d’abord plusieurs conditions doivent être réunies pour observer ces phénomènes météréologiques : être proche du cercle polaire arctique, être en hiver, avoir une nuit sans nuages et des éruptions solaires fréquentes. Les aurores boréales durent généralement entre 10 minutes et une heure et peuvent se répéter plusieurs fois par nuit (ou pas). Nous avons heureusement remplies toutes les bonnes conditions et dès la première nuit le ciel s’est embrasé. En effet après être arrivé à l’aéroport de Tromsø nous prîmes le bus en direction de Olderdalen, un très petit village éloigné même à la même latitude pour observer les aurores boréales en toute quiétude. C’est ainsi que l’on arriva au camping après avoir pris plusieurs fois le ferry et traversé des paysages de fjords enneigés semblant venir d’un autre monde. On a trouvé ce camping grâce à Airbnb et ils proposent des chambres de deux, très cosy, ambiance des années 60 pour 20€ la nuit, les propriétaires sont très chaleureux. Voici leur instagram : @asbernt , http://www.ekspressen-camping.no/ si vous voulez voir les aurores boréales je vous recommande chaudement cet endroit. Les jours suivants étaient très nuageux et nous n’avons pas pu revoir d’autres aurores boréales, je conseille donc de faire comme nous et de réserver plusieurs jours pour maximiser vos chances. Les derniers jours nous avons donc exploré les environs à pieds et même pu prendre le ferry gratuitement (c’est payant en voiture) afin d’étendre notre champs d’exploration. Sur le trajet du retour nous avons également eu la chance de traverser une bonne partie de la ville de Tromsø à pieds.

Proche de l’aéroport de Tromsø
Les chambres du camping
Les couleurs étaient beaucoup plus impressionantes en vrai !
Aux alentours du camping
Petit village à un trajet de ferry en direction de Tromsø en partant d’Olderdalen
Prendre le ferry est une très bonne idée
Un cimetière proche de la nature dans Tromsø
Le port de Tromsø
  • Kongsberg Skisenter

Durant le mois de février une journée au ski est organisée par l’université, tout frais compris (sauf la nourriture et la location de casier). C’est une belle occasion à saisir. Je n’avais jamais fait de ski avant et à la fin de la journée j’ai été capable de descendre entièrement une des montagnes en piste verte (non sans mal) !

Kongsberg Skisenter
  • Copenhagen Cruise Trip

Aux alentours de la mi-mars, une croisière à Copenhague est organisée par l’université à prix réduit, pour seulement 10€ de participation on s’est vu offert une virée en bateau de 3 jours grâce à la compagnie DFDS avec une journée complète de libre à Copenhague. Cette croisière est proposée tous les 6 mois aux étudiants en échange internationaux donc c’est une bonne occasion d’en profiter. Je vous conseille évidemment de vous balader dans le vieux port avec les maisons colorées typiques de la ligue hanséatique, il y a un jardin botanique et même si c’est un peu loin du port je vous recommande à tout prix d’aller à Tivoli, un parc d’attraction à la mode scandinave somptueux.

  • Roadtrip

L’envie d’un grand voyage en Norvège me trottait dans la tête depuis un moment, c’est pourquoi nous avons organisé avec deux amis ce roadtrip-séjour en tente. Le but étant de visiter en 6 jours beaucoup de destinations incontournables en Norvège tout en profitant de la législation norvégienne très souple sur le camping sauvage, autorisé partout à la condition de demander la permission au propriétaire si le camps est établi à moins de 150 mètres d’une habitation. Durant ces 6 jours de roadtrip nous n’avions aucune idée de l’endroit où nous allions planter la tente le soir ni où nous allions faire notre feu de camps c’était donc vraiment l’aventure. Pour la location de la voiture nous avons utilisé la compagnie Hertz à Halden qui nous a semblé être le choix le plus rentable. Voici une idée du trajet que nous avons parcouru.

  • Bergen

Bergen est la deuxième ville et le deuxième port de Norvège c’est donc peu dire que c’est une ville où les animations et activités ne manquent pas. Dès le premier soir nous sommes montés en haut du mont Fløyen qui offre un panorama sublime la nuit sur une ville illuminées, un spectacle féerique qui est faisable également de jour en empruntant le fameux funiculaire Fløyen (n’essayez pas d’y aller en voiture). En haut de ce mont, des randonnées sylvestres sont possibles et peuvent facilement occuper une journée à condition d’avoir emporté son pique-nique. Le port de la ville « Bryggen » vaut également le détour pour son quartier historique et ses maisons en bois.

« Bryggen »
En haut du mont Fløyen
  • Sognefjord

Ce n’est rien de moins que le fjord le plus profond du pays et le deuxième plus long au monde. Les routes qui traversent cet endroit valent toutes le coup d’être traversées tant les paysages sont variés et impressionants. De par la longueur du fjord, les endroits où s’arrêter pour poser la tente ne manquent pas.

  • Ålesund

Littéralement « le Chenal de l’Anguille » cette ville est également connue pour être la « Venise norvégienne », elle est en effet construite sur 7 îles différentes, ce qui en fait tout son charme. C’est une ville où il est très agréable de ce promener tout spécialement sur la hauteur Aksla qui offre un panorama unique sur les 7 îlots de jour comme de nuit. En destination incontournable il y a également le Sunnmøre museum qui est un musée en plein air retraçant l’histoire des habitations régionales avec les fameuses maisons en toit herbu.

Le haut de la colline Aksla où nous avons campé
Sunnmøre, le musée de la Navigation et de l’Artisanat
  • Geirangerfjord

Nous sommes arrivés au village de Geiranger où nous avons campé non loin de la plage. Ce fjord est un lieu emblématique de la Norvège classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Pour y arriver il a fallu passer par des routes sinueuses et pentues mais le jeu en valait la chandelle ! Nous avons choisi de ne pas prendre la croisière car trop chère mais plutôt de faire le tour ce qui ne nous a pas privé du paysage.

  • Lillehammer

Cette ville a accueilli les JO d’hiver de 1994 et en est très fière, beaucoup de monuments commémorent cette gloire passée. En tant qu’ancien village de sport d’hiver olympique le climat y est bien plus rude qu’ailleurs et cela se ressent dans l’architecture où nous avons eu l’impression d’être dans le grand Nord américain. L’endroit incontournable à visiter ici est « Maihaugen » le musée en plein air le plus grand de Norvège. Le centre-ville est les rues piétonnes sont très charmants et détonnent avec le reste de la périphérie.

C’est donc fatigués mais heureux que nous sommes rentrés à Remmen sans oublier de rendre notre voiture de location le lendemain matin.

  • Preikestolen – Stavanger – Oslo

C’est un nouveau voyage de 4 jours en tente qui se profile, dans le but de profiter un peu plus de la Norvège. Cette fois la piste du train est privilégiée, en effet en s’y prenant vraiment à l’avance les prix sont très avantageux. Cependant un peu de lecture est nécessaire car le trajet Halden-Stavanger représente une dizaine d’heures. Mais le jeu en vaut la chandelle !

  • Preikestolen

C’est une des randonnées emblématiques de la Norvège débouchant sur un promontoire à plus de 600 mètres au-dessus du « fjord de lumière ». Pour s’y rendre il suffit de prendre le ferry au port de Stavanger à destination du port de Tau. De là, entre mi-mai et mi-septembre un bus fait la navette pour le début de la randonnée. La randonnée en soi ne prend pas plus de 4h aller/retour mais les paysages sur le chemin et même une fois arrivé en haut sont époustouflants. Tout simplement allez-y !

Le paysage ne demande qu’à y planter sa tente
  • Stavanger

C’est une importante ville portuaire de Norvège, qui depuis la découverte du pétrole dans les mers du Nord mélange une atmosphère moderne mise en valeur au musée norvégien du pétrole qui relate de manière très intéressante comment la richesse d’un pays s’est construite, avec une atmosphère d’attachement au passé matérialisée à travers les quartiers chatoyants et « cosy » de la vieille ville à l’ouest de Nedre Strandgate.

Des tags artistiques parsèment la ville
Les trois épées de Stavanger, un symbole historique https://youtu.be/7bSExtuZdAQ
  • Oslo

Pour finir ce voyage, un arrêt à la capitale est de mise. C’est une ville qui change de visage à toute vitesse mais qui conserve une certaine proximité avec la nature.

Le jardin botanique d’Oslo est gratuit !
Le Parlement norvégien